Endommager Volcans 2010

Dernière mise à jour: Février 3, 2011 à 8: 39 ne suis par

Endommager la base de données volcan 2010 "La Revue de l'année

Base de données CatDat dommages volcan par James Daniell

introduction
J'espère que vous apprécierez la première édition de la Revue annuelle des Volcans CATDAT dommageables. J'ai été la collecte de l'éruption volcanique, tremblement de terre, inondations et autres catastrophes naturelles perte de données pour quelques années, avec un effort plus concerté dans le passé, aux années 2 3 de construire les bases de données plus loin.
Ce rapport sur 2010 montre qu'un faible pourcentage des données recueillies.

Le but de ce rapport est de présenter les volcans néfastes de l'2010 année dans le monde qui ont été entrés dans la base de données CATDAT Volcans Endommager en termes de leur statut socio? Effets économiques.
Ce rapport 2010 cherchera également à introduire la base de données CATDAT Endommager Volcans pour les personnes qui n'ont pas lu ou entendu parler.

Tout d'abord, un grand merci à mon fiancé © e, Maren, pour me soutenir à travers les nuits sporadiques tard (quand les éruptions volcaniques ont eu lieu), ainsi que des mises à jour SMS, des traductions, des discussions et des conversations constantes volcan intellectuelle. Je voudrais également remercier mes parents, Anne et Trevor, et aussi ma soeur, Katherine, pour les nombreux rapports et documents que je les ai envoyés et ils ont vérifié et pour les nombreuses mises à jour quant à d'éventuelles données des catastrophes naturelles.

Un grand merci à l'Assemblée générale Sir John Monash Fondation (soutenu par le gouvernement australien) qui ont été le financement de mes recherches de doctorat à Karlsruhe, au KIT / CEDIM et m'avait permis de choisir ceux-ci de toutes les institutions à travers le monde.
Je tiens à remercier l'Université d'Adélaïde, en Australie, Università © Joseph Fourier, Université de Pavie et de Karlsruhe Institute of Technology pour le fond d'entreprendre mes études et de toujours promouvoir l'apprentissage en dehors de l'environnement bien sûr.
Merci également au Centre de gestion des catastrophes et de la technologie de réduction des risques (CEDIM) pour me soutenir dans mes recherches dans le domaine des catastrophes naturelles. En outre, je tiens à remercier Friedemann Wenzel, Bijan Khazai, Kevin McCue, Ellen Gottschà ¤ REMM et Tina Kunz? Plapp pour leur intérêt, de soutien et de me motiver à publier mon travail.

Merci beaucoup,
James Daniell

Cliquez sur l'une des pages de couverture ci-dessous pour ouvrir le rapport ou le voir ci-dessous dans cette page

[Gview